Publié le

Concours des 100 Abonnés Twitter!

Et on y est! Le début de la gloire, les 100 abonnés Twitter ont été atteints il y a quelques jours !
Pour fêter ça je vous offre tout ça :

Le tome 1 de Kitoln dédicacé

“Un être humain sans oxygène finira fatalement par mourir. Il en va de même pour cette planète sans sa magie.

Sous la folie des mortels qui ont anéanti toutes créatures magiques, la planète se meurt, mais n’a pas dit son dernier mot! Elle a chargé Olgray, mage de son état, de retrouver le dernier dragon pour qu’avec lui, revienne la magie. Olgray lui a trouvé Sildra, mage sans magie mais qui reste une herboriste plutôt débrouillarde. Ensemble, ils parcourent le monde.

Suivant le moindre indice aussi farfelu soit-il, échappant aux fourches et aux bûchers, ils poursuivent la recherche de l’oeuf de dragon.

Et la dernière piste en date, les mène à Kitoln , l’un des royaumes les plus anti-magie qu’on puisse trouver, ambiance…”

 

Mais aussi les deux contes que j’ai co-écris, à savoir :

Tomy au Pays d’Ortinbras

Qui  aurait  pu  croire  qu’en  fermant  les  yeux Tomi  rencontrerait  des  personnes extraordinaires,  dans  un  monde  né  de l’imagination.  Accompagné  de  Crolong  son ami  imaginaire,  le  jeune  garçon  va  devoir vaincre le mal. Imaginez que l’on puisse sauver le monde en rêvant.”

Augustin Porte

“Le jeune Augustin, 10 ans, vient de mourir. Il va apprendre que la vie après la mort n’est pas de tout repos. Surtout que depuis son décès, la faucheuse a perdu la tête et les esprits s’entassent dans les cimetières. Le jeune garçon va rencontrer des âmes fonctionnaires , une sorcière morte en 1612, de jeunes exorcistes, un vieux druide et un réalisateur mélomane. Cela le conduira au secret qui entoure sa naissance.”

Pour tenter sa chance c’est tout bête : rdv sur Twitter et retweeter ce petit tweet.

Je remercie L’Académie de Minuit de me fournir les lots et je vous souhaite à tous bonne chance!

Laurence.

Publié le

Débriefing du salon Fantasy en Beaujolais.

Et nous y voilà, le fameux lundi matin.

Le week-end a été crevant mais ô combien riche en émotions. C’est parti pour un petit tour sur le grand huit !

 

Se retrouver parmi la foule quand t’as peur de la foule :
Tu connais le plan du bâtiment par coeur, tu sais exactement où tu dois aller alors tu fonces… Et tu vois tous ces auteurs avec leurs livres, tu te demandes comment tu vas pouvoir rivaliser avec ces costumes, ces dessins et ces mots bien éloquents. Mais tu continues d’avancer et là tu vois : Tom! L’ami sans qui je ne serais pas là. Sans lui pas de salon, et sûrement un Kitoln beaucoup moins sûr de lui. Tu te visses les fesses sur la chaise, tu lui parles et la pression redescend tout doucement. Il te présente les auteurs qui sont autour de nous, ce qui deviendra à mes yeux des personnes à suivre tellement elles t’ont fait rire.
De gauche à droite : Laurent Combaz, réalisateur d’une web série et Baladin, avec lui on s’ennuie pas. Guillaume Czakow, un illustrateur de génie à qui on doit l’affiche du salon Fantasy en Beaujolais qui se la jouait regard intense pour le photoshoot. Et enfin Carol’Ann Tappaz, auteur jeunesse (mais pas que!) qui en sait un rayon, ça a été un délice de parler avec elle.
Et enfin Tom. Le Roi Conteur, celui qui apporte de la nourriture à tous les enfants avides de s’évader depuis des dizaines d’années, celui qui n’a jamais compté ses heures pour aider. Et accessoirement, celui qui m’a supporté tout le week-end!

Et je n’oublie ma Pascale, ma correctrice chéwie, qui est venue nous voir les deux jours et qui m’a même dépanné des médocs pour mon mal de dents. #Pascaleàjamaisdansmoncoeur!

Faire face aux premiers curieux et essayer de leur résumer Kitoln :
Ok… j’ai encore besoin de m’entraîner à ce niveau-là, tellement de choses à dire en si peu de temps…

Les ado c’est les meilleurs :
Alors là je tiens à faire un gros hug à ces quelques ados qui allaient et venaient sur le salon, s’arrêtant à chaque stand avec le sourire et n’ayant pas peur de toucher les livres et de demander des résumés. Franchement, c’est de loin les clients les plus faciles, dynamiques et sympathiques de tout le salon. Je pense spécialement à Clarisse, grande lectrice qui a dépensé son dernier billet pour un Augustin et qui m’a même contacté pour nous donner son ressenti et surtout cette phrase qu’elle a dite : “Surtout continuez d’écrire, sans vous je vis plus, moi”. Phrase anodine ou pas, mais cette fille a transformé mon week-end avec cette simple phrase.

Les Miss du coin sont bien jolies : ai-je besoin d’expliquer ce paragraphe… ?

Les ventes c’pas tip top :
Mais cette édition du salon semble avoir été l’une des moins bonnes, les ventes n’ont pas été celles espérées pour bien des auteurs, donc on ne s’inquiète pas. SURTOUT QUE! Ca veut dire que j’ai encore pleins de livres à dédicacer!

 

Donc que retenir de ce salon Fantasy en Beaujolais 2017?
L’équipe et les bénévoles étaient au top, le public était peut-être pas au rendez-vous mais nul doute qu’ils feront leur possible pour améliorer ça l’année prochaine (faut dire que la météo n’était pas de notre côté).
De magnifiques rencontres, aussi bien avec des lecteurs que des auteurs, et surtout la preuve que je suis “légitime” (parce que oui, y’aura toujours une petite voix qui me dira le contraire)

Merci à toute l’équipe de ce magnifique salon!!

 

 

Publié le

Critique de ma prochaine nouvelle par Kathleen !

En avant première mondiale, Kathleen du blog Wolkwaiw a pu lire “L’heure maudite” et elle vous donne son avis.
Et je vous avoue tout de suite que je ne m’attendais pas à autant de trucs positifs!

Donc : #jouasse

Rendez-vous au mois de décembre pour la sortie officielle en numérique du p’tit bébé!